/Le premier cercle soljenitsyne pdf

Le premier cercle soljenitsyne pdf

Jérusalem, sous laquelle est creusé l’immense gouffre de l’Enfer. On y entre en passant la Porte de l’Enfer, pénétrant tout d’abord dans l’Ante-enfer, le Vestibule de l’Enfer. Article détaillé : Le premier cercle soljenitsyne pdf – Chant IV. Il s’agit des Limbes dans lequel se trouvent les personnes qui, n’ayant pas reçu le baptême et se trouvant privées de la foi, ne peuvent jouir de la vision de Dieu mais ne sont néanmoins pas punis pour un quelconque péché.

Le deuxième cercle est décrit dans le chant V. Minos se tient à l’entrée de ce cercle : chaque âme damnée se présente devant lui afin de se confesser et, en fonction du péché, il envoie l’âme vers le lieu qu’il convient dans l’Enfer. Dante reprend Minos, roi de Crète connu pour sa sévérité et pour son sens de la justice, des écrits d’Homère qui le plaçait dans l’Hadès comme juge des âmes. Là, Minos siège, terrible et grondant Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois de Gaston Monvoisin, 1861. Le péché de ces âmes est celui d’avoir soumis la raison à leurs appétits charnels, d’avoir commis le péché de chair. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

Cercle du Styx, dans les eaux boueuses duquel sont punis les coléreux et les indifférents qui rêvent maintenant de n’être jamais nés. Leur sort est de croupir immergés dans les eaux boueuses du Styx. Combien sont-ils là-haut, vivant comme des princes qui deviendront un jour des porcs dans le bourbier, laissant pour souvenir un horrible mépris? Là se dresse la cité de Dité, dans laquelle sont punis les pécheurs conscients de leur péché. Dante condamne comme hérétiques tous les hommes assez présomptueux pour faire de leur pensée et de leur volonté propres la mesure de toute chose. L’esprit de parti est dénoncé dans le personnage de Farinata degli Uberti qui aima passionnément sa patrie mais ne laissa dans son sillage que haine et esprit de vengeance. Sans la grâce divine, sans la charité, la volonté verse dans des excès tyranniques.

XIe chant, Virgile explique à Dante l’ordonnance de l’enfer selon l’échelle des maux pensée par Aristote. Phlégéthon, un fleuve de sang en ébullition où sont ébouillantés les damnés. Appelé Malebolge, où sont punis les fraudeurs. Les cercles sont concentriques, creusés dans la roche et descendant en terrasses vers le bas. Dans les bolges sont punis les ruffians et séducteurs, adulateurs et flatteurs, fraudeurs et simoniaques, devins et ensorceleurs, concussionnaires, hypocrites, voleurs, conseillers fourbes – parmi lesquels Ulysse et Diomède. Dans le premier fossé, les pécheurs marchent ou plutôt ils courent harcelés et fouettés par les démons. Dante reconnaît un citoyen de Bologne, une sorte de fourbe entremetteur qui avait fait marché de sa sœur.